1 octobre 2023


“Maestro” de Bradley Cooper reçoit une longue ovation lors de sa première mondiale, tout comme Tony Leung lors de la réception de son Lion d’Or récompensant l’ensemble de sa carrière. Retour sur les événements.

Cinq ans après la première mondiale de son triomphal A Star is Born à la Mostra de Venise, Bradley Cooper est de retour (en pensée – grève des acteurs oblige) avec le biopic Maestro.

Mais son absence n’a pas empêché le film, qui raconte l’histoire du chef d’orchestre et compositeur légendaire Leonard Bernstein (Bradley Cooper), d’être chaleureusement accueilli par près de 10 minutes de standing ovation. Et présents dans la salle, les trois enfants du compositeur – Jamie, Alexander et Nina – se sont également levés, agitant leurs bras tels des chefs d’orchestre et dansant sur la musique de leur père lors des crédits du film, les larmes aux yeux.

Maestro est la seconde réalisation de Bradley Cooper après A Star Is Born et se concentre sur la relation de plusieurs décennies de Bernstein avec sa femme Felicia, interprétée par Carey Mulligan.

Le long métrage devrait débuter sur Netflix après les premières du film à Venise et au Festival du film de New York.

LES LARMES DE TONY LEUNG

Après avoir joué dans trois films ayant remporté l’ultime prix du Festival du film de Venise, Tony Leung a reçu, avec larmes et émotions, son propre Lion d’Or pour l’ensemble de sa carrière devant un public qui s’est levé pour l’acclamer : une standing ovation bien méritée.

L’acteur et chanteur hongkongais de 61 ans est l’une des stars asiatiques les plus titrées et reconnues internationalement. Parmi ses principaux crédits mondiaux figurent le drame romantique de Wong Kar-wai, In the Mood for Love (2000), pour lequel il a remporté la Palme d’Or du meilleur acteur masculin à Cannes. Ses autres collaborations avec le cinéaste de renom incluent les films Chungking Express (1994), Happy Together (1997) et The Grandmaster (2013).


Block 2 Pictures / Océan Films
Maggie Cheung et Tony Leung dans “In The Mood for Love” (2000)

Habitué du Festival, Tony Leung Chiu-wai, de son nom complet, a donc joué dans trois films récompensés d’un Lion d’Or : Lust, Caution (2007) d’Ang Lee, La Cité des douleurs (1989) de Hsiao-Hsien Hou et Cyclo (1995) d’Anh Hung Tran.

Voir aussi  Emma Watson, ce n'est pas que Harry Potter : vous n'avez probablement jamais vu ce film "le plus éloigné d'elle" - Actus Ciné

L’acteur s’est également illustré dans le film Hero (2002) de Zhang Yimou, nommé aux Oscars, et les succès au box-office À toute épreuve (1992) de John Woo et Infernal Affairs (2002) d’Andrew Lau et Alan Mak. Cette dernière trilogie a d’ailleurs servi d’inspiration au film oscarisé de Martin Scorsese, Les Infiltrés. En 2021, on a pu aussi le retrouver dans la superproduction Marvel, Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux.

Comme le rapporte L’Officiel, lors de la conférence de presse qui lui a été consacrée, il a évoqué avec enthousiasme son prochain début dans un film européen, le drame Silent Friend de la réalisatrice et scénariste hongroise Ildiko Enyedi, une nouvelle expérience “qui l’a profondément fasciné”. Il a également évoqué sa formation d’acteur reçue pendant “l’âge d’or” de Hong Kong dans les années 80, une période qui a “façonné sa carrière”.

Redécouvrez l’acteur dans le classique In The Mood for Love, actuellement disponible en streaming sur Amazon Prime Video.





Source link