4 juin 2023


Le prochain film DC « The Flash » est prévu dans nos salles obscures le 14 juin prochain. AlloCiné s’est entretenu avec le réalisateur et a productrice du film de super-héros de l’été.

Le film DC, The Flash d’Andy Muschietti sort dans un peu plus d’1 mois dans nos salles obscures. Dans le long-métrage porté par Ezra Miller, Michael Keaton, Sasha Calle, Michael Shannon, Ben Affleck et Kiersey Clemons, les réalités s’affrontent lorsque Barry se sert de ses super-pouvoirs pour remonter le temps et modifier son passé.

Mais ses efforts pour sauver sa famille ne sont pas sans conséquences sur l’avenir. Barry se retrouve pris au piège d’une réalité où le général Zod est de retour, menaçant d’anéantir la planète, et où les super-héros ont disparu.

À moins que Barry ne réussisse à tirer de sa retraite un Batman bien changé et à venir en aide à un Kryptonien incarcéré, qui n’est pas forcément celui qu’il recherche. Barry s’engage alors dans une terrible course contre la montre pour protéger le monde dans lequel il est et retrouver le futur qu’il connaît. Mais son sacrifice ultime suffira-t-il à sauver l’univers ?

AlloCiné a pu s’entretenir en exclusivité avec le réalisateur Andy Muschietti (Ça : Chapitre 1 et 2) et la productrice Barbara Muschietti, qui n’est autre que la sœur du cinéaste.

Ces derniers nous ont confié leur joie de pouvoir travailler avec Michael Keaton, le travail fastidieux autour du tournage du film et ont évoqué la situation d’Ezra Miller. The Flash sort dans nos salles le 14 juin prochain.

AlloCiné : Comment passe-t-on du film d’horreur “Ça” dont le budget était de 35 millions à un film comme The Flash qui a un budget de 220 millions de $ ?

Andy Muschietti : Je lis des comics depuis ma plus tendre enfance, et j’ai dû attendre plus de 30 ans pour que cette passion soit mise à contribution dans mon métier et que je puisse réaliser un film de super-héros. Ces dernières années j’avais un peu décroché, il a donc fallu que je me rééduque en la matière car je ne suis pas un vrai geek.

Quand Warner Bros. m’a proposé de réaliser The Flash j’ai d’abord été surpris, mais j’étais très emballé. J’avais vraiment envie de tenter ma chance et de me replonger dans le monde des comics et des super-héros.

Quant au fait de passer de Ça à The Flash, ce fut une évolution assez naturelle pour moi. Malgré la longueur du tournage et l’impressionnant budget, mon travail reste inchangé : il faut trouver la bonne vision pour ce film, son style, son ton,… Il faut savoir suivre son instinct créatif et s’adapter au film que vous devez réaliser.


DC
The Flash

Je crois que, comme pour Ça, vous allez retrouver dans The Flash, mon désir de créer une histoire forte et hautement émotionnelle. Et bien sûr, le film est bourré d’action et d’humour.

Voir aussi  Star Wars 9 : le scénario a failli finir sur eBay avant la sortie du film ! - Actus Ciné

Ça a été un bol d’air frais de pouvoir faire autre chose qu’un film d’horreur. C’était également un véritable défi que de mettre en scène un film aussi ambitieux.

Barbara Muschietti : Le plus grand bonheur, et qui est aussi le plus grand malheur, de passer de Ça à The Flash est la taille vertigineuse du budget…

Avoir plus d’argent complique en fait beaucoup de choses et même si cela vous permet de faire également ce que vous voulez, il faut juste apprendre à faire les bons choix et ne pas laisser l’argent prendre contrôle de votre vision.

Nous avons vraiment beaucoup de chance d’avoir le soutien inconditionnel de Warner afin qu’Andy puisse faire le film qu’il avait en tête. Warner nous a fait totalement confiance et nous a donné une liberté d’expression totale.


DC
The Flash

AlloCiné : L’un des thèmes de The Flash est le voyage dans le temps. Qu’est-ce qui vous fascine avec ce concept et pourquoi ce thème pour The Flash?

Barbara Muschietti : La relation entre Barry et sa mère est au centre de cette histoire. C’est la relation la plus importante que l’on peut avoir avec un parent. Et donc cela nous a paru essentiel de tisser une histoire autour de cette relation et comment, à travers le temps, Flash tente de réparer l’incident qui lui a enlevé sa mère et qui a envoyé son père en prison.

“Quand Michael Keaton a revêtit le costume de Batman ce fut intense”

Quitte à voyager dans le temps, ce fut aussi l’occasion pour nous de ramener Michael Keaton en Batman. Ce fut un moment vraiment intense du tournage quand nous lui avons fait revêtir le costume de ce super-héros légendaire.

AlloCiné : Ezra Miller tient le rôle principal. Pouvez-vous nous parler de votre collaboration ?

Andy Muschietti : Ezra Miller est un acteur incroyable. J’ai eu une collaboration professionnelle fantastique avec lui, elle était faite d’échanges créatifs et lucratifs. C’est vraiment un homme brillant. C’est également un perfectionniste et il a toujours besoin de tourner plus de prises, il est toujours prêt à faire une autre interprétation de la même scène.

Voir aussi  Mort de Jim Brown, l'un des Douze Salopards et figure de la Blaxploitation - Actus Ciné

Cela nous est souvent arrivé de tourner plus de 24 prises de la même scène ! Ezra est également un comique talentueux; il a un humour hors pair. Et quel défi pour lui de jouer deux versions différentes, totalement opposées de Barry Allen, alias The Flash. Un véritable tour de force !


DC
The Flash

Même si ce fut un processus compliqué, pour Ezra comme pour moi, de donner vie à ces deux personnages, je pense que le résultat est largement à la hauteur de nos espérances. Nous avons dû réécrire certaines scènes au moment du tournage tellement la structure de cette histoire a été complexe à élaborer.

« Ezra Miller a toujours une condition mentale fragile mais il fait tout ce qu’il faut pour se soigner. »

Comme vous le savez, Ezra Miller a traversé des moments difficiles, mais il va beaucoup mieux maintenant. Il a toujours une condition mentale fragile mais il fait tout ce qu’il faut pour se soigner et aller mieux.

AlloCiné: Le montage est toujours en cours il me semble ?

Andy Muschietti : Le film est presque fini, nous n’avons pas encore tout à fait la version finale mais nous sommes revenus de loin car au départ le film durait 4 heures !

Je suis beaucoup plus satisfait de la version actuelle qui dure 2h30. Le rythme est meilleur et la structure est beaucoup plus fluide.


DC
The Flash

Dans la version de 4 heures, nous avions des scènes plus longues car nous aimions bien ajouter des dialogues avec Ezra, durant le tournage. Mais je me suis rendu compte que cela ralentissait la narration et ne rajoutait rien au film.

Ça n’a pas été facile de couper 1h30 de scènes et au bout de 6 mois de montage nous étions lessivés mais heureux. Le début du montage restera toujours l’étape la plus dure: vous faites face à ces heures infinies à monter…

AlloCiné: Parlez-nous de Michael Keaton qui est de retour dans le costume de Batman.

Barbara Muschietti : C’est un rêve devenu réalité que d’avoir pu convaincre Michael Keaton de revenir porter le costume de Batman. J’ai été surprise par son énergie débordante. Je n’ai jamais vu quelqu’un avec autant de ressort.

Le défi quand vous l’avez avec vous sur le plateau de tournage c’est de faire en sorte qu’il soit toujours en train de faire quelque chose. Vous ne voulez surtout pas qu’il commence à s’ennuyer sinon il risque d’exploser.


DC
Michael Keaton dans The Flash

Michael n’avait pas revêtu le costume de Batman en plus de trente années. Il a été très surpris que le costume soit différent de celui de l’époque, qui était rigide et dans lequel il ne pouvait pas respirer. A l’époque il ne pouvait même pas tourner la tête.

Voir aussi  Les Nageuses sur Netflix : Sarah Mardini, la nageuse syrienne et héroïne du film, risque la prison en Grèce - Actus Ciné

Il a été très fier de pouvoir montrer à son fils et à ses petits enfants qu’il était à nouveau Batman. Je me souviendrais toujours du moment où il est arrivé sur le plateau et a vu la batcave. Il est resté muet plusieurs minutes.

Ce plateau était vraiment gigantesque et à couper le souffle. Ensuite il m’a demandé de prendre une photo pour son petit-fils, ce fut un moment très émouvant. Michael Keaton en costume de Batman demandant une photo de lui sur le tournage de The Flash. Quel instant surréaliste !


Warner Bros
Barbara & Andy Muschietti

Une suite déjà envisagée ?

AlloCiné: Flash a plein de nouveaux pouvoirs en plus de ceux que l’on connaît. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Andy Muschietti: Nous connaissons tous les pouvoirs de The Flash et nous en avons dressé la liste afin de tous les inclure. Nous avons même le passage à travers un mur ou l’Infinite Mass Punch. La seule chose qu’il ne peut pas faire c’est déplacer une personne à grande vitesse car elle serait désintégrée.

Nous avons aussi créé des scènes à couper le souffle, notamment quand il passe à la vitesse ultra turbo et voyage dans le temps. Visuellement ce fut un grand défi. Mais nous n’avons pas pu inclure tous les pouvoirs que nous avions en tête car cela devenait too much à la fin.

AlloCiné : Avez-vous déjà des idées pour la suite ?

Andy Muschietti: Même si nous avons de nombreuses idées pour une suite et que la nouvelle architecture du DC Universe nous permet d’inclure le multivers pour créer d’autres aventures à The Flash, tout dépendra du succès de ce film au box-office. On espère vous retrouver d’ici 3 ou 4 ans pour parler de la suite !



Source link