23 septembre 2023


Sorti sur Prime Video et noté 4,1 sur 5 par les spectateurs AlloCiné, « The Covenant » raconte l’histoire d’un soldat américain qui retourne en Afghanistan pour sauver son traducteur, après que celui-ci lui a également sauvé la vie.

Le film de guerre The Covenant sorti le 23 juin dernier sur Prime Video est visiblement plébiscité par les spectateurs AlloCiné. Le long métrage remporte une note moyenne de 4,1 sur 5 pour 1121 notes dont 82 critiques.

Réalisé par Guy Ritchie, et porté par un impeccable duo composé de Jake Gyllenhaal et Dar Salim, The Covenant raconte l’histoire héroïque d’un interprète afghan qui met sa vie en danger pour sauver un soldat américain blessé lors d’une opération qui tourne mal.

Situé dans les dernières années du conflit, mais à une époque où aucune fin ne semblait encore possible dans un avenir proche, The Covenant explore le lien indéfectible qui se tisse entre ces deux frères d’armes qui se sont battus contre le régime taliban.

De quoi ça parle ?

Le film se déroule donc en Afghanistan, en mars 2018, à une période où il y avait encore près de 10.000 soldats américains sur le territoire et où la guerre coûtait quelques 52 milliards de dollars par an.

On y suit un soldat américain, John Kinley (Jake Gyllenhaal) blessé dans une embuscade talibane et son nouvel interprète Ahmed (Dar Salim). Ce dernier va le transporter à la seule force de ses bras durant plusieurs jours et sur plusieurs dizaines de kilomètres à travers un terrain montagneux jusqu’à sa base.

Voir aussi  La famille Bélier sur M6 : pourquoi le film a suscité une polémique dans la communauté sourde ? - Actus Ciné

Mais parce qu’il a sauvé la vie de Kinley, Ahmed met sa propre vie en danger. Son acte de bravoure est quasiment devenu une légende folklorique, ce qui a enragé les talibans. De retour aux Etats-Unis, et apprenant qu’Ahmed est en danger de mort, Kinley décide qu’il doit rendre la pareille à Ahmed. Il retourne donc en Afghanistan pour le sauver, lui et sa famille, et les faire sortir du pays en toute sécurité.


Prime Video

The Covenant est-il basé sur une histoire vraie ?

Le film de Guy Ritchie n’est pas basé sur une histoire vraie spécifique de la guerre en Afghanistan. Et Kinley et Ahmed ne sont pas de vraies personnes. Mais il est fortement inspiré par des évènements réels et des relations qui se sont formées au cours des 20 années de conflit.

Au cœur du film, se trouve le lien entre le soldat américain, John Kinley, et un interprète local, Ahmed, qui risque sa vie pour le transporter en lieu sûr à travers des kilomètres de terrain hostile et dangereux. Le film intervient moins de deux ans après le retrait américain d’Afghanistan – une décision controversée qui a vu les talibans reprendre le contrôle du pays immédiatement après le départ des dernières troupes américaines.

The Covenant sur Prime Video : que vaut le film de guerre de Guy Ritchie avec Jake Gyllenhaal ?

On estime que des dizaines de milliers d’interprètes afghans, ainsi que d’autres spécialistes, qui ont travaillé avec le gouvernement américain ont été laissés-pour-compte lors de ce retrait. Des centaines seraient morts. Beaucoup plus vivraient dans la pauvreté et sous la menace constante de représailles des talibans.

Voir aussi  Les Choristes sur France 2 : qu’est devenu Jean-Baptiste Maunier alias Morhange ? - Actus Ciné

Le film de Guy Ritchie est donc un hommage au travail vital que les interprètes afghans ont fourni aux forces américaines pendant ce long conflit et une mise en lumière des dangers auxquels ils ont été confrontés. Un rapport de 2014 estimait qu’un interprète était tué toutes les 36 heures.

Le film se termine par une explication sur le sort des interprètes qui ont été laissés-pour-compte au lendemain de la guerre en Afghanistan, et rend hommage à ceux qui ont été tués et aux milliers de personnes qui restent cachées. Le tout, avec plusieurs photographies authentiques de soldats américains posant aux côtés de leur interprète afghan.



Source link