25 septembre 2023


L’acteur britannique Russell Brand est accusé de viol et d’agressions sexuelles dans une nouvelle enquête publiée par le Sunday Times.

Agence / Bestimage

Russell Brand, connu pour ses rôles dans Sans Sarah rien ne va et Rock Forever est accusé de “viol, agressions sexuelles et violences psychologiques” selon une enquête conjointe du Sunday Times de Londres et de l’équipe de l’émission documentaire de Channel 4, Dispatches.

La nouvelle a été publiée samedi après-midi par le Sunday Times (via Variety), tandis que Dispatches a diffusé son documentaire de 90 minutes sur les allégations le soir même. “Cinq femmes, dont quatre ont demandé à rester anonymes, ont accepté de partager leurs histoires d’allégations sexuelles graves dans le programme”, a déclaré un représentant de l’émission.

Selon le Sunday Times, les faits se seraient produits entre 2006 et 2013.

LES ACCUSATIONS DÉTAILLÉES

La première victime présumée a déclaré que Russell Brand l’avait agressée alors qu’elle n’avait que 16 ans (il avait alors la trentaine) au cours d’une relation de trois mois “émotionnellement et sexuellement abusive” qui comprenait un incident où il “lui avait forcé son pénis dans la gorge”, la faisant s’étouffer. Elle a également déclaré qu’il avait retiré un préservatif pendant un rapport sexuel à son insu, qu’il l’avait surnommée “l’enfant” et lui avait demandé de lire des passages du roman de Vladimir Nabokov, Lolita, pendant leur temps ensemble. Surnommée Alice par le Sunday Times, la jeune femme, qui avait cependant dépassé l’âge légal de consentement au Royaume-Uni, a aussi déclaré qu’il envoyait une voiture pour venir la chercher à l’école et l’emmener chez lui.

Une autre victime présumée a, quant à elle, déclaré au média qu’elle avait été violée par le comédien dans sa maison de Los Angeles en 2012, tandis qu’une troisième, qui travaillait avec lui, a déclaré qu’il l’avait agressée sexuellement à son domicile de West Hollywood en 2013 et avait menacé d’intenter une action en justice si elle parlait publiquement de l’incident.

Voir aussi  Quiz Terminator : connaissez-vous bien ce 3ème film avec Schwarzenegger ? - Actus Ciné

Parmi les autres allégations détaillées dans le rapport figurent également une jeune assistante de 24 ans qui a affirmé que Russell Brand s’était exhibé devant elle alors qu’elle entrait dans sa loge et qu’il “avait insinué qu’elle pouvait lui faire une fellation”.

L’ancienne assistante personnelle de l’acteur, Helen Berger, a elle aussi pris la parole, affirmant qu’elle avait vu Brand montrer des “photos intimes de femmes” à ses amis. Une comédienne a déclaré qu’il lui “mordait le visage” à plusieurs reprises chaque fois qu’elle le voyait, tandis qu’un autre comédien a quant à lui témoigné qu’il était conscient que ses homologues féminines “se mettaient en garde à propos de Russell” depuis des années.

SON AGENCE, INDUITE EN ERREUR, L’ABANDONNE

Au milieu de cette tempête médiatique, l’agence Tavistock Wood, qui représente également Lily James et Dominic West, a mis fin à toutes ses relations avec Russell Brand cette semaine après avoir été confrontée à ces allégations par la presse.

Le co-fondateur de Tavistock Wood, Angharad Wood, aurait cependant été informé, il y a trois ans, des allégations d’Alice, la jeune femme de 16 ans au moment des faits. Cette dernière a en effet déclaré qu’elle l’avait contacté en 2020 et l’avait informé de son expérience, cherchant à obtenir des excuses. Au lieu de cela, elle aurait reçu un message “agressif” de la part d’un avocat qui laissait entendre qu’elle cherchait une compensation pour sa prétendue expérience, une réponse que la jeune femme a qualifié d’insultante.

Dans un communiqué, Tavistock Wood a déclaré à Deadline : “Russell Brand a catégoriquement et avec véhémence nié l’allégation formulée en 2020, mais nous pensons maintenant que nous avons été horriblement induits en erreur par ce dernier. TW a mis fin à tous les liens professionnels avec Brand.

Voir aussi  Ce téléfilm avec Stéphane Bern a cassé Twitter ! Vous l'aviez manqué ? Il est rediffusé ce soir sur France 3 - Actus Ciné

RUSSELL BRAND RÉFUTE CES ALLÉGATIONS

Russell Brand, qui s’est éloigné des médias et du divertissement grand public au cours des dernières années pour se réinventer en tant que “gourou du bien-être” devait d’ailleurs se produire sur scène samedi soir à Wembley : ce qu’il a fait, recevant même une standing ovation, selon une vidéo publiée par MailOnline, et ce, après que les accusations aient été rendues publiques.

La veille, il avait nié de manière préventive les allégations dans une vidéo YouTube intitulée “Donc, c’est en train de se passer”. Dans la vidéo, il déclare qu’il “réfute absolument” la “litanie d’attaques étonnantes, plutôt baroques” et parle d’une campagne coordonnée par les “médias grand public pour le faire taire.”

Ces allégations concernent l’époque où je travaillais dans les grands médias, où j’étais tout le temps dans les journaux, où j’étais au cinéma. Et comme je l’ai beaucoup écrit dans mes livres, j’étais très, très débauché. Or, pendant cette période de promiscuité, les relations que j’avais étaient absolument toujours consensuelles. J’ai toujours été transparent à ce sujet à l’époque – presque trop transparent – et je le suis également maintenant.

Brand aurait dit à son public de Wembley qui semble le soutenir malgré tout : “Je vous aime. Je vous aime. Merci. Il y a certaines choses dont je ne peux pas parler et j’espère que vous comprendrez que je vais vous donner tout ce que j’ai.

UNE CARRIÈRE CONTROVERSÉE

Russell Brand a rencontré de nombreuses controverses au cours de sa carrière. Dans ses ouvrages autobiographiques, il a décrit comment il avait été renvoyé de son poste d’animateur sur MTV UK après être venu travailler le lendemain du 11 septembre habillé en Oussama ben Laden et avoir amené son trafiquant de drogue au studio. Il a également beaucoup écrit sur sa consommation prolifique de drogue et sa vie sexuelle.

Voir aussi  Plus fort qu'Avatar 2 ! Le meilleur film de la semaine a tout cassé au Japon ! - Actus Ciné

En 2002, il aurait été licencié de la station de radio britannique Xfm pour avoir lu du matériel pornographique à l’antenne et en 2008, il a été suspendu puis a démissionné de son émission sur BBC Radio 2 après avoir laissé des messages vocaux à l’acteur Andrew Sachs disant qu’il avait eu une relation sexuelle avec la petite-fille de Sachs.

Après ses débuts en tant qu’animateur, Russell Brand se fait connaître en 2008 avec son rôle du nouveau petit-ami de Sarah dans la comédie Sans Sarah rien ne va !, dans laquelle il donne la réplique à Kristen Bell, Jason Segel et Paul Rudd. On a pu ensuite le voir dans des films tels que American Trip (2010) face à Jonah Hill et Elisabeth Moss ou encore Rock Forever (2012) qui mettait aussi en scène Tom Cruise et Alec Baldwin. En 2022, il a joué dans Mort sur le Nil de et avec Kenneth Branagh, mais aussi Tom Bateman, Annette Bening et Gal Gadot.



Source link