1 octobre 2023


A l’origine, Robin Williams avait été choisi pour prêter sa voix à Howard le Canard, héros Marvel dont le film avait été une véritable catastrophe en 1986, mais le comédien a décidé de jeter l’éponge très rapidement.

Récemment réhabilité par la série animée What If et par quelques petites apparitions furtives dans Les Gardiens de la Galaxie, le héros à plumes de Marvel connu sous le nom de Howard le Canard avait débuté sa carrière au cinéma de la manière la plus catastrophique qui soit.

Héros d’un long métrage en live-action (et animatronique) produit par George Lucas et réalisé par Williard Huyck en 1986, le palmipède de l’espace s’était effectivement retrouvé le bec dans l’eau dès la sortie du film, conspué de toutes parts et même unanimement considéré comme un véritable (ca)nanar.

Une expérience des plus déplaisantes pour l’interprète vocal de Howard – le comédien américain Chip Zien – que ce dernier avait évoquée dans les colonnes du Hollywood Reporter en juillet 2021, à l’occasion des 35 ans du film. L’occasion pour l’acteur de révéler qu’avant lui, une autre personnalité beaucoup plus célèbre avait été engagée pour doubler l’extraterrestre.

En effet, à l’origine, la voix de Howard le Canard aurait dû être celle de Robin Williams (dont le talent vocal a par la suite été largement mis à contribution avec le rôle du Génie d’Aladdin).

Selon Chip Zien, qui a donc récupéré le rôle par la suite, Robin Williams n’aurait pas tenu plus de trois jours en enregistrement, ses tirades improvisées ne parvenant pas à se synchroniser avec les mouvements de bec de l’animatronique.


Lucasfilm Ltd.

« Ce que l’on m’a dit, c’est que le troisième jour, Robin a dit : ‘Je ne peux pas faire ça. C’est dément. Je n’arrive pas à trouver le rythme. Je suis complètement restreint. Je suis obligé de me menotter pour correspondre aux mouvements de bec du canard,' » a ainsi raconté Chip Zien.

Voir aussi  Star Wars 6 : pourquoi l'amiral Ackbar a provoqué la colère du réalisateur - Actus Ciné

« Donc le jour du Memorial Day en 1985, j’ai reçu un appel de mon agent me disant : ‘Tu dois te rendre directement à l’aéroport ! Robin Williams vient de démissionner, et tu es désormais Howard le Canard. Tu dois être là ce soir. Il y a un billet qui t’attend au comptoir.’ J’étais incroyablement excité. »

Malheureusement pour Chip Zien, ainsi qu’on le précisait plus tôt, les choses ne se sont pas passées aussi bien qu’il les imaginait, loin de là. Quant à Robin Williams, on peut dire qu’il aura eu le nez (ou le bec) creux en débarquant juste à temps d’un projet voué à l’échec, et qui aurait pu nuire à sa carrière.

(Re)découvrez la bande-annonce du film…



Source link