3 juin 2023



Questionnée sur les comportements inappropriés dont elle a été victime au long de sa carrière dans l’émission « Watch What Happens » Live, Jane Fonda lâche sans hésitation le nom d’un fameux réalisateur français.

S’il y a bien une actrice américaine dont la grande carrière s’est largement confondue avec un engagement politique et un militantisme qui lui a d’ailleurs valu de très nombreuses critiques, notamment durant la guerre du Viêtnam, Jane Fonda a aussi largement porté son combat pour défendre la cause féminine, dénonçant les harcèlements et agressions sexuelles dans les travées hollywoodiennes. A 85 ans, elle se souvient de tout, comme au premier jour.

Invitée dans l’émission Watch What Happens Live de l’animateur Andy Cohen, l’actrice doublement oscarisée est questionnée sur les comportements inappropriés dont elle a été victime au long de sa carrière. Sans hésitation de sa part, sa réponse fuse et balance le nom d’un réalisateur français.

Eh bien, [René Clément] voulait coucher avec moi parce que le personnage que j’incarnais devait avoir un orgasme dans le film et qu’il avait besoin de voir à quoi ressemblaient [les miens]. Il l’a dit en français et j’ai fait semblant de ne pas comprendre ».

Il s’agit en l’occurrence du film Les Félins, sorti en 1964, que Jane Fonda tournera avec Alain Delon. La comédienne était alors âgée de 27 ans; le réalisateur 51. Ce n’est pas la première fois qu’elle évoque ce cas précis.

Dans une interview sur la chaîne CNN en 2017, elle avait évoqué ce cas de harcèlement sexuel « sur le tout premier film français que j’ai fait. j’ai refusé [ses avances], mais j’ai quand même eu le rôle. Il a été très gentil après ça ».

Voir aussi  Les Marvel de la honte : quand Hulk rencontrait Daredevil ! - Actus Ciné

Dès la fin des années 70 – début 1980, elle avait témoigné sur le poids des injonctions imposées aux femmes par Hollywood dans Sois belle et tais-toi, un formidable et passionnant documentaire réalisé par l’actrice française Delphine Seyrig, sorti en mars 1981 et repris en salle en février dernier.



Source link