31 janvier 2023



En promotion pour son film « Tàr », en salle ce 25 janvier, le réalisateur Todd Field raconte comment Tom Cruise a volé à son secours pour empêcher Harvey Weinstein de mutiler son tout premier film, « In the bedroom », en 2001.

En pleine promotion de son film Tàr, grâce auquel Cate Blanchett vient tout juste d’être auréolée du Golden Globe de la Meilleure actrice dans un drame, le réalisateur Todd Field s’est fendu d’une petite confidence dans les colonnes du New Yorker, au cours d’une interview.

Il raconte ainsi comment Tom Cruise a sauvé son tout premier film, In the bedroom, d’une mutilation en règle et à venir d’Harvey Weinstein. Ce dernier était, pour mémoire, surnommé « Harvey aux doigts de ciseaux », en raison de sa propension à couper voire charcuter les films. Et ce ne sont pas les exemples qui manquent.

Weinstein venait d’acquérir les droits de distribution de son premier film, à la suite d’une projection à succès lors du fameux festival du film de Sundance. Logiquement inquiet de l’intégrité de son oeuvre, Field raconte qu’il a appelé à l’aide Tom Cruise, qui s’est empressé de lui donner des conseils.

« Je pleurais dans la salle de bain » raconte le cinéaste. « J’ai appelé Tom Cruise et j’ai dit : « Quelque chose de terrible s’est produit ». Il a essentiellement dit: « Voilà comment tu vas la jouer. Ça va te prendre six mois, et tu vas le battre, mais tu dois faire exactement ce que je vais te dire de faire, étape par étape ».

Cruise a ainsi conseillé à Todd Field de ne pas adresser de griefs ou réserves directement à Weinstein, et de lui laisser les commandes dans la salle de montage. Puis d’attendre que ce montage soit mal reçu aux projections tests, avant de rappeler à Weinstein combien le montage original, celui qui fut donc projeté à Sundance, avait su recueillir les faveurs du public, le contraignant ainsi à laisser le premier montage de l’oeuvre.

Voir aussi  Ce soir à la télé : l’un des meilleurs polars français des années 2000 - Actus Ciné

Les conseils avisés de Cruise se sont révélés plutôt gagnants : In the bedroom « a rapporté plus de 25 fois son budget, et a remporté cinq citations aux Oscars, dont celle du Meilleur film » commente Field. On savait que Cruise était redoutable dans les négociations, et un conseiller très avisé. Voilà un nouveau et bel exemple.



Source link